La dématérialisation des échanges, extraits de la préface
 
Généraliste de l'entreprise
Domaines de compétence
Personnalité
Centres d'intérêts

Coach et Mentor
Management
Project manager
Négociateur
Formateur
Expert NTIC
Inventeur

Communication
Marketing
Technique - Ingénierie
Industrialisation
Informatique
Auteur - Rédacteur
AMOA

Pilote automobile
Paris Dakar 1987
Journaliste d'un jour
Un privé chez les pro
Et plus encore ...

Me contacter
Mentions légales

  La dématérialisation des échanges / Préface de Messieurs Martin et Risson

Alors qu'internet est de plus en plus présent dans notre vie quotidienne, un ouvrage de référence sur la 'dématérialisation' accessible à tous est enfin disponible en librairie.

Publié par Hermes Science Publishing - Editions Lavoisier, dans la collection 'Management et informatique', cet ouvrage analyse l'évolution de la dématérialisation des échanges, processus accéléré par le développement de l'électronique, de l'informatique, des NTIC et en particulier d'internet. Il étudie tous les domaines concernés par cette dématérialisation, devenue aujourd'hui inéductable.

Ce livre étudie tous les domaines concernés par cette dématérialisation. Il s'interesse aux applications développées et utilisées dans le monde professionnel du secteur privé comme du secteur public et auprès des particuliers.

Il présente les avantages et les risques du processus de la dématérialisation des échanges afin que chacun puisse en bénéficier et éviter tout écueil.

Nous vous proposons d'en découvrir ici quelques extraits.

       Monsieur Alain Risson

Maire de Gluiras, Chevalier de l’Ordre National du Mérite, il est le rapporteur du groupe ‘Technologies de l'information et de la Communication’ de l'Association des Maires de France. A ce titre il joue un rôle important dans la conception, la promotion et la mise en œuvre des procédés de dématérialisation des procédures administratives, tant au niveau national que dans le cadre des associations regroupant les collectivités territoriales.

Un habitant de ma commune, un ardéchois bien dans sa peau, les yeux un peu plissés respectueux et plein de malice contenue, non internaute et non informatisé, une sorte de vestige d'une société préhistorique (celle de la fin du 20ème siècle), était venu, comme c'est souvent le cas dans les sociétés rurales peu expertes dans le maniement de l'écrit, pour faire ‘remplir un papier’, en fait accomplir une de ces nombreuses démarches dont l'administration française a le secret, démarches que chaque nouvelle mesure de simplification décidée ‘à Paris’ rend toujours plus complexes.

Il regardait du coin de l'œil l'ordinateur sur mon bureau, surtout parce que le fond d'écran était une splendide photo de moutons sur un arrière-plan de village, un beau village certes. Il savait confusément que nous étions un village pilote de la technologie, un village qui voyait défiler régulièrement des visiteurs curieux de nos innovations, bien habillés, des messieurs avec cravate et des dames comme à la ville, et puis surtout des voitures de location, toutes immatriculées dans le même département, et c'était ça finalement qui les surprenait le plus. Certes il avait lu dans le journal local Vivre à Gluiras que Bill Gates avait une carte de vie quotidienne de la Communauté des Châtaigniers, que la RATP fournissait les moyens d'aller à la cantine, de prendre le ‘bus du mercredi’ et même d'ouvrir les portes de la mairie. On lui avait même donné une carte à puce, soigneusement rangée avec son livre de cantiques Tout était un peu magique.
Il ne pensait pas que cela pouvait s'appliquer aussi à lui. Son problème était simple : il voulait faire un écobuage car les ronces et fougères, voire les genêts envahissaient les pourtours de ses champs, et pour éviter les foudres de la loi, il devait faire une demande d'autorisation au préalable. L'inquiétude fut à son paroxysme quand il me vit taper sur le clavier quelques rapides éléments et lui dire : « C'est bon, tu peux y aller. » Il avait mis le pied, sans le vouloir, dans la dématérialisation.
C'était presque aussi traumatisant que la première fois où, sur une télévision désormais débridée et vulgaire, il vit une première paire de fesses. Ça lui a fait le même effet : l'impression d'un monde différent, un endroit réservé à d'autres, mais aussi comme une gourmandise à laquelle il ne croyait pas avoir droit. Mais avant de partir, il me dit quand même : « Si tu me dis que c'est bon, d'accord, mais donne moi quand même un papier ! » [...]

[...] L'ouvrage de Gilles de Chezelles est une fabuleuse contribution à la compréhension de ce processus qui bouleverse, et ce n'est encore rien, à la fois nos modes de travail mais aussi nos comportements citoyens, notre façon de vivre dans la cité, notre façon de vivre la cité, le territoire, le rapport aux autres. En même temps, il nous emmène au cœur des problématiques que cette dématérialisation soulève, au cœur des contradictions qui ne peuvent ni faire oublier l'homme, ni la qualité des relations directes, ni les limites de la technique.
Car il ne peut y avoir un champ d'excellence peuplé de ‘e-citoyens’ et un marais embourbé dans la lourdeur de procédures papier qui ont fait leur temps. Une résignation à cette situation serait pour les structures publiques, et notamment pour les plus petites, la signature de leur future disparition [...]

[...] L'ouvrage de Gilles de Chezelles ouvre les portes de l'imagination sur cette mutation en marche, sur cette transformation radicale des modes d'échange des savoirs, sur cette émancipation virtuelle de l'esprit. Une mutation que ce livre aide à comprendre, donc à maîtriser et non à subir [...]

 


     Monsieur Daniel Martin

Directeur général de CertiNomis, filiale du Groupe La Poste, société dont il assurait auparavant le développement commercial. Il a également assumé la fonction de vice président de la Fédération Nationale des Tiers de Confiance (Fédération regroupant les professionnels de la sécurisation des échanges et de la dématérialisation), de 2003 à 2005.
CertiNomis est la première Autorité de Certification de technologie et de droit français. filiale de la Poste, la société créée en 2000 se met au service des entreprises, des établissements financiers et des administrations dans le domaine de la certification d’identité et de la signature électronique.

Dématérialisation !
Ce mot, depuis quelques temps, est sur toutes les lèvres. Présentée comme l’avancée technologique majeure de ces prochaines années, comme le nouveau créneau de la ‘ modernité ’ la dématérialisation est en réalité quasiment terminée, après avoir débuté il y a plus de vingt ans.

Reconnaissons-le : tous les textes sont créés sous forme numérique, les comptabilités, dans la plupart des cas, sont électroniques (qui utilise encore les positionneuses comptables, outils encombrants et peu pratiques issus de la mécanographie ?) les tables à dessin industriels disparaissent progressivement, bref, le dernier bastion de résistance à la dématérialisation se situe au niveau de l’échange, qui reste sous forme papier dès qu’il représente un risque pour l’utilisateur (contrats, lettres recommandées…). Ce papier qui, pour des raisons d’archivage et de facilité de traitement, est scanné dès son arrivée chez le destinataire.
Techniquement et juridiquement, les solutions existent. Et pourtant, les échanges dématérialisés restent timides dans le domaine. Certes, chacun se sert de sa messagerie électronique pour échanger avec ses interlocuteurs, mais revient au papier lorsqu’il s’agit de formaliser un échange, de vouloir lui donner une valeur supplémentaire, en guise d’assurance [...]

[...] C’est la majorité qui a besoin d’être convaincue, et non plus une élite technocratique. Ce sont les utilisateurs de demain qui doivent être informés aujourd’hui, loin des mythes racontés par les maîtres à penser de l’informatique, que dénonce Gilles de Chezelles dans son ouvrage [...]

[...] Gilles de Chezelles, par son approche didactique et pragmatique de la dématérialisation, réussit à en donner les clés en évitant les pièges qu’il dénonce. Gageons qu’il fait lui aussi partie de ces témoins éclairés qui serviront la cause la plus importante, celle des utilisateurs, ceux qui agissent, sans se cantonner dans le savoir [...]

  Retour au sommaire


Publié par Hermes Science Publishing / Editions Lavoisier, dans la collection 'Management et informatique', cet ouvrage analyse l'évolution de la dématérialisation des échanges, processus accéléré par le développement de l'électronique, de l'informatique et en particulier d'internet.


Introduction - Une petite histoire de la dématérialisation

[…] Aussi loin que l’on remonte dans le temps on se rend compte que l’homme, qu’il soit Homo Erectus ou Homo Sapiens, a toujours cherché à simplifier le quotidien de sa vie et celle de son groupe. Pour cela, souvent, il a eu recourt à des solutions plus ou moins complexes de dématérialisation de son univers proche […]

1.1. Du rêve d’un monde meilleur à la réalité
[…] Depuis les débuts de l’histoire de l’homme, on peut constater que les solutions de dématérialisation qu’il a trouvées, déployées et utilisées avaient pour but essentiel de simplifier et d’améliorer la vie quotidienne du groupe ou des individus. D’étape en étape, d’erreur en erreur, de joie en joie, l’humanité a avancé avec plus ou moins de bonheur dans un monde ou aujourd’hui la dématérialisation est présente sous de très nombreuses formes […]

1.1.1. La dématérialisation et le don d’ubiquité

1.1.2. La naissance de l’écriture, premier outil de la dématérialisation

1.1.3. Du troc à l’argent
[…] Le troc est le propre de l’intelligence de l’homme et l’on peut penser qu’il a commencé à se développer dès que l’un d’entre eux a compris qu'il pouvait échanger un silex taillé contre une peau de bison sans avoir besoin d’aller le chasser lui-même […]

1.1.4. La dématérialisation de l’argent et la spéculation

1.1.5. La technologie au service de la dématérialisation


1.2. Du télégraphe à internet
[…] Ainsi en moins d’un siècle on va réduire l’espace et le temps de façon significative. C’est durant ce siècle que, par exemple, la « lettre à Tante Ursule », qu’il faut poster et qui met plusieurs jours à arriver, va devenir un simple appel téléphonique […]

1.2.1. L’histoire du Pony Express

1.2.2.Et puis vint Mr. Bell

1.2.3. Conserver des images du passé
[…] Avec la photo, l’image conservée est conforme à la réalité, l’homme a créé, à un instant donné, la copie dématérialisée d’un espace de vie qu’il va pouvoir conserver à l’identique dans le temps […]

1.2.4. Le fax ou la dématérialisation du courrier

1.2.5. Le minitel et les premiers services de dématérialisation à la française

1.2.6. Internet ou la dématérialisation sans frontières

1.3. Des premiers calculs à l’ordinateur
[…] En changeant de mode de vie, en passant du stade de chasseur à celui d'agriculteur, l’homme a pu améliorer et organiser sa vie comme celle de sa tribu. Il a eu également la possibilité de développer un nouveau mode de vie ainsi qu’un nouveau mode d’échange avec les autres hommes […]

1.3.1. Inventer le calcul
[…] C’est en Mésopotamie que l’on découvre le premier instrument standardisé de calcul. Il était composé de boules, de jetons d'argile et de tablettes. Le seul mode de calcul possible avec cet instrument était exclusivement l’addition. Déjà, à cette époque, les Summériens, qui seuls savaient se servir de cet instrument, étaient peu nombreux ce qui leur permettaient d’avoir une position privilégiée au sein de la population de la cité et en devenir les « sachants » […]

1.3.2. Des outils pour calculer

1.3.3. De la machine à calculer à l’ordinateur

1.3.4. De l’ordinateur au micro-ordinateur

1.3.5. L’informatique pour tous
[…] Le français André Truong Trong Thi va présenter le premier micro-ordinateur du monde. Une ère nouvelle vient de s’ouvrir, elle va radicalement transformer notre vie professionnelle et personnelle en un quart de siècle […]

  Retour au sommaire


Cet ouvrage présente les avantages et les risques du processus de la dématérialisation des échanges afin que chacun puisse en bénéficier et éviter tout écueil.


Les « fausses bonnes idées » dans un monde de « gourous » de l’informatique

[…] L’informatique n’est pas née spontanément au XXe siècle, elle est, comme la nature elle-même, la conséquence d’une longue évolution. En se développant elle a créé une nouvelle espèce de professionnels, les informaticiens. Ceux-ci, au nom de la puissance de traitement des ordinateurs, vont s’imposer au sein des entreprises et des personnes publiques comme de véritables « sachants » incontournables […]

2.1. Le rêve du bureau « sans papier »
[…] Aujourd’hui, alors que la plupart des employés sont équipés d’un ordinateur, nous n’avons jamais consommé autant de kilogrammes de papier par poste de travail ! Le seul avantage de cette situation, en Europe, est que nous avons été obligés de mieux entretenir et de mieux gérer nos forêts afin qu’elles puissent subvenir à nos besoins sans cesse croissants de pâte à papier […]

2.1.1. L’arrivée des « standards » dans l’informatique

2.1.2. Un poste de travail pour tous

2.1.3. internet ou l’accès à un univers d’informations
[…] Aujourd’hui la réussite et le professionnalisme d’un individu, d’une entreprise ou d’une personne publique dépendent de plus en plus de sa capacité à communiquer et à accéder à l’information en temps réel. La libre circulation des informations, des idées et du savoir permet un accès universel à la connaissance […]

2.1.4. … et toujours plus de papier !

2.2. Le pouvoir des « sachants » dans l’informatique
[…] A la même époque l’Eglise invente l’inquisition qui lui permettra, par la terreur et une certaine forme d’obscurantisme, d’asseoir son pouvoir sur l’Occident. C’est lors de cette période trouble que Galilée déclara que « l’autorité d’un seul homme compétent, qui donne de bonnes raisons et des preuves certaines, vaut mieux que le consentement unanime de ceux qui n’y comprennent rien ». Bien sur aujourd’hui, dans notre monde civilisé, de tels actes n’existent plus en tant que tels et cela est heureux. Par contre, dans notre société en évolution permanente, les « sachants » ont substitué au célèbre « je pense donc je suis » de René Descartes, un bien triste « je suis donc je sais » […]

2.3. Les théories du « tout dématérialiser »
[…] Quelles que soient les affirmations des « sachants » de la dématérialisation, il est totalement illusoire de penser que l'on pourra un jour dématérialiser tout ce qui est aujourd’hui en papier. De même que l’informatique n’a pas pu résoudre toute la complexité de la vie des entreprises, des personnes publiques et des particuliers, internet ne saura et ne pourra remplacer certains types d’échanges physiques […]

2.3.1. Le travail à distance

2.3.2. Se déplacer avec son bureau
[…] L’idée de se déplacer avec toutes ses affaires est vieille comme le monde et c’est ce que les tribus nomades font depuis la nuit des temps. Mais à l’ère moderne, pouvoir emmener tout ou une partie de son travail ou des informations liées à celui-ci, est devenu une réalité puis une véritable nécessité […]

2.3.3. Internet ou le savoir partagé

2.4. Quelques applications du « tout dématérialiser »
[…] De tous temps l’homme a utilisé les avancées technologiques pour se simplifier la vie. C’est selon cette même logique que, très rapidement, l’informatique fut utilisée pour reproduire des situations ou des phénomènes […]

2.4.1. Les simulations informatiques et le jeu

2.4.2. La réalité et les déplacements virtuels

2.4.3. L’intelligence et la vie artificielle

2.4.4. Automatisme et robotique
[…] L’automate le plus étrange fut celui de Jacques de Vaucanson. Fabriqué au cours du XVIIIe siècle, c’était un canard artificiel, qui buvait, mangeait, cancanait, barbotait et digérait comme un vrai. La transparence de l’abdomen permettait d’observer le mécanisme interne. Le dispositif permettant de simuler la digestion et d’expulser une sorte de bouillie verte […]

  Retour au sommaire


Ce livre étudie tous les domaines concernés par cette dématérialisation. Il s'interesse aux applications développées dans le monde professionnel du secteur privé comme du secteur public et auprès des particuliers.


Dématérialisons …

[…] Les NTIC et la dématérialisation des échanges sont en train de nous faire évoluer très rapidement, aussi bien professionnellement que personnellement, en modifiant de façon radicale et très profonde, et certainement irréversible, notre appréhension de l’espace ainsi que notre notion du temps […]

3.1. Dématérialisons les échanges avec l’extérieur
[…] Les avantages de la dématérialisation des échanges avec l’extérieur portent sur de nombreux points. C’est ainsi qu’au delà de la réduction des coûts liés aux frais administratifs, aux ressources humaines et à l'affranchissement des envois, la dématérialisation est avant tout un moyen de fluidifier les processus d'échange grâce à l'usage des outils de communication électronique et d'internet […]

3.1.1. Dématérialisons les correspondances

3.1.2. Dématérialisons les supports commerciaux

3.1.3. Dématérialisons la vente (via internet)
[…] Il faut faire attention à ne surtout pas réduire le commerce électronique à la simple création d’un site internet. Le commerce électronique recouvre bien plus que le simple fait d'ouvrir un site internet pour y publier de l'information sur des produits ou des services […]

3.1.4. La facture électronique

3.1.5. Le P2P ou comment tout partager
[…] Nul ne peut arrêter le progrès, c’est la raison pour laquelle le P2P va imposer à chaque chanteur de revenir à sa vocation première, c’est à dire de chanter. Ses principaux revenus ne viendront plus de la vente de ses CD, mais de ses tours de chants. Ainsi se fermera une parenthèse, dans l’histoire de la musique, qui s’est ouverte au début des années soixante avec l’arrivée des quarante-cinq tours […]

3.2. Dématérialisons les échanges avec l’administration
[…] Toujours plus, toujours mieux, toujours plus simple, telle apparaît être la philosophie qui semble dicter la stratégie internet des personnes publiques. Apporter des services de qualité en répondant aux besoins actuels, communiquer avec un langage simple, transformer « l’usager » en « client », faire des importantes économies de fonctionnement, tels sont les grands challenges de l’administration électronique […]

3.2.1. Dématérialisons les formulaires

3.2.2. Dématérialisons les services
[…] Plus le service offert est simple, convivial et sécurisé plus il nécessite une infrastructure complexe en interne, mais cela n’est pas le problème de l’administré qui lui va surtout voir que la vie administrative ne s’arrête plus à dix-sept heure, à la fermeture des guichets […]

3.3. Dématérialisons l’argent et les valeurs financières
[…] L’homme, depuis l’aube de l’humanité, a cherché et trouvé des solutions pour échanger ce qu’il avait contre la chose dont il avait besoin, pour cela il utilisa le troc. Utilisé depuis l’aube de l’humanité, le troc fut remplacé par étapes successives, au cours des siècles, jusqu’à la création de la monnaie puis, de sa dématérialisation […]

3.3.1. La dématérialisation de la Bourse
[…] Etude lancée par Maurice Pérouse, alors directeur de la Caisse des dépôts, le rapport de la « commission Pérouse » remit en octobre 1980 va changer de façon radicale le fonctionnement de la Bourse de Paris [...] C’est une véritable révolution qui va faire son entrée au Palais Brongniart et dont la mise en service sera effective quelques années plus tard, le 5 novembre 1984 […]

3.3.2. Les banques et la dématérialisation

3.3.3. Puis vint internet

3.4. Dématérialisons le travail

3.4.1. Dématérialisons la communication interne
[…] L’émergence et le retentissement des nouvelles technologies informatiques, du réseau internet, de la téléphonie mobile ont radicalement transformé les modes d’échanges et de communication comme celui de l’accès, du partage et de la conservation des informations […]

3.4.2. Le travail à distance : entre fantasme et réalité

3.4.3. Le bureau mobile
[…] Les entreprises doivent relever en permanence de nouveaux défis tout en continuant à faire face à une concurrence mondiale de plus en plus importante. Elles doivent s’efforcer de mettre en place de nouvelles méthodes pour fidéliser et accroître leur clientèle, chercher en permanence à devancer leurs concurrents et réduire les coûts générés par leurs activités […]

  Retour au sommaire


Cet ouvrage ayant pour objectif la 'démystification' de ce qui est notre quotidien professionnel, il a été écrit afin d'être accessibles à tous.


…Sans aller trop loin (une mise en œuvre réaliste)

[…] Pirates, hackers et mauvais plaisants peuvent très rapidement transformer l’informatique au quotidien en véritable cauchemar. Et à l’heure d’internet, laisser ses données sans protection est à peu près aussi peu avisé que de laisser sa maison grande ouverte[…]

4.1. La confiance, clé de voûte de la dématérialisation

4.1.1. L’environnement juridique

4.1.2. Pour échanger il faut être au moins deux…
[…]L’usage de la signature électronique permet de transformer un simple mail type « carte postale électronique » en une « lettre électronique cachetée ». Ainsi toute tentative de lecture de la correspondance, lors du transfert sur le réseau internet, est alors impossible. L'usage et l'utilisation de la messagerie habituelle sont inchangés, et ne nécessitent qu'un simple « clic » supplémentaire. Pourquoi alors se priver d'un tel niveau de sécurité si simple à mettre en œuvre ? […]

4.1.3. La notion de « chaîne de confiance »

4.2. La dématérialisation et le ‘savoir retrouver’
[…] Pour ce qui concerne la vie même d’un document dématérialisé, elle s’organise en quatre grandes étapes qui vont de la conception du document à sa conservation en passant par sa constitution et son acheminement […]

4.2.1. La dématérialisation des documents
[…] Chaque service, comme chaque fonction, au sein des entreprises comme des personnes publiques, à tous les niveaux, peuvent tirer profit de la dématérialisation. Ainsi, par exemple, remplacer le courrier postal par du courrier électronique, en lui conférant la même valeur légale, est l’une des solutions de dématérialisation que peut exploiter toute entité […]

4.2.2. Les obligations légales de conservations

4.2.3. Classement, sauvegarde et archivage des données électroniques

4.2.4. Le respect de la vie privée
[…] Les risques d’atteinte à la vie privée peuvent venir d'ailleurs, comme, par exemple, à partir de mouchards installés dans un ordinateur. Bien sûr il existe des applications qui permettent de les déceler mais, hélas […]

4.3. L’utilisation de services sur internet

4.3.1. Les services d’information et de consultation
[…] Si internet abonde de renseignements précieux, il regorge aussi d'information qu'ils ne sont pas fiables, parfois fausses, dépassées, peu intelligibles voire incompréhensibles. Il est donc extrêmement difficile de sélectionner la bonne information et cela d'autant plus que les moteurs de recherche ne classent absolument pas les sites selon des critères de qualité ou de mises à jour […]

4.3.2. La  « e-administration »
[…] Le « guichet virtuel » doit, en toute sécurité et en toute confiance, permettre de réduire les temps d’attente habituels […]

4.3.3. Le paiement sur internet

4.4. Les risques liés à la dématérialisation
[…] Selon toutes les sources officielles, chaque année en France, comme à travers le monde, plus d’une entreprise sur trois est victime d’au moins une attaque qui, en bloquant ses ordinateurs, lui fait perdre à chaque fois des centaines, voir des milliers, d’heures de travail […]

4.4.1. La sécurité et la confidentialité des informations échangées

4.4.2. L’authenticité des éléments échangés
[…] De tout temps, la confidentialité de certaines informations a scellé le sort des hommes, des peuples ou des nations. Grâce à la cryptologie, des militaires ont pu mener leur guerre dans l'ombre, les puissants comme les bandits ou les pirates ont pu protéger leurs trésors, les amants ont caché leurs relations, etc. A cause d’eux, Marie Stuart a été décapitée, des massacres ont eu lieu, etc. […]

4.4.3. Piratage, hacking, ...

4.4.4. « Big brother » existe-t-il ou la petite histoire du réseau « Echelon »
[…] À tort ou à raison, les Américains, font une confiance absolue au système de renseignement électronique et ne comptent plus que sur leurs grandes oreilles de « kevlar » pour surveiller le monde en général, et chacun de nous en particulier […]

  Retour au sommaire


Ce livre étudie tous les domaines concernés par cette dématérialisation. Il s'interesse aux applications développées dans le monde professionnel du secteur privé comme du secteur public et auprès des particuliers.


Utilisons la dématérialisation au quotidien

[…] Pouvoir faire toujours plus en un temps le plus court possible, tel est le rêve de l’humanité depuis des siècles. C’est ainsi que, sans même s’en rendre vraiment compte, des peintures rupestres à internet en passant par la lettre de change et le télégraphe, l’homme s’est donné les moyens d’utiliser des systèmes et des solutions toujours plus astucieuses et plus performantes qui lui ont permis de réduire peu à peu l’espace et le temps […]

5.1. Quelques services de dématérialisation
[…] Conscient de l'enjeu que représente le développement des services à travers le réseau internet, l'Europe a pris très tôt des dispositions afin d'encadrer, d'homogénéiser et d'harmoniser les diverses procédures et technologies liées aux échanges sur internet […]

5.1.1. TéléTVA
[…] Certains font valoir que cette télé-procédure nécessite, pour les entreprises, l’achat de certificat de signature électronique. Certes, cela est vrai mais que représentent, pour une entreprise bien gérée, les quelques dizaines d’euros annuels correspondants au prix d’une signature électronique, par rapport aux 10% de pénalité que risque cette même entreprise en cas de problème lors du dépôt de sa déclaration de TVA, retardée par la poste, par exemple. De plus, cette signature électronique permet à l’entreprise de s’en servir au quotidien pour, par exemple, sécuriser ses e-mails, pour accéder à certains services et, plus généralement pour assurer sa sécurité dans de nombreux autres secteurs de son activité administrative, commerciale ou relationnelle […]

5.1.2. La facture électronique

5.1.3. Le courrier électronique à valeur légale

5.1.4. Partager pour …

5.2. Présentation de quelques outils de dématérialisation

5.2.1. La signature électronique
[…]Signer, une histoire vieille comme le monde… De Lascaux à la Grèce antique, pendant des siècles la signature a essentiellement été utilisée pour identifier l’auteur d’un ouvrage ou d’un écrit. Avec la structuration des sociétés anciennes comme la Mésopotamie ou l’Egypte, les autorités ont rencontré le besoin de communiquer avec leurs administrations. C’est alors que la signature a acquis une valeur juridique. Le développement des échanges commerciaux internationaux, dès le XVIe  siècle, avec notamment la création de la lettre de change, a donné à la signature un caractère juridique plus « universel » […]

5.2.2. Le coffre-fort électronique
[…] Plus simple à gérer qu’un coffre-fort dans le monde réel, le coffre-fort électronique permet d'apporter à l'archivage des documents dématérialisés un confort de stockage, de classement et de traitement inégalé dans le monde réel […]

5.2.3. L’horodatage

5.3. Exemples de mise en œuvre de solutions de dématérialisation
[…] Aujourd'hui, pour les professionnels comme pour les entreprises, du fait de la multiplication des outils et des systèmes dématérialisés, l'immatériel devient au moins aussi important et précieux que l'outil de production […]

5.3.1. Le « e-travail » et l’externalisation
[…] Près des deux tiers des responsables concernés estiment que le « e-travail » est une véritable opportunité pour l’entreprise car ce type de salariat augmente la productivité des individus tout en améliorant l'accomplissement et le finalisations des missions et des tâches […]

5.3.2. Le « e-learning »

5.3.3. Le « knowledge management »

5.4. Les marchés publics, un exemple de dématérialisation privé/public
[…] Depuis maintenant plus d'un siècle et demi, le Code des marchés publics réglemente, en France, les achats publics. De réforme en évolution, à raison d’une nouvelle version tous les deux à trois ans en moyenne depuis une vingtaine d’années, le Code des marchés publics français fait sa révolution et se mettant à l'heure de l'Europe et, pour ce faire, devient conforme au droit européen […]

5.4.1. Présentation rapide des règles de base des marchés publics

5.4.2. Dématérialisons les marchés publics

5.4.3. Les enchères inversées, un bon exemple de « fausse bonne idée »

5.4.4. Une solution gagnant/gagnant ?
[…] Pour l'entreprise, répondre à un appel d'offres en ligne peut générer des bénéfices importants en termes de productivité et de qualité dans le traitement et la remise des documents destinées à constituer la candidature et l'offre qui sera communiquée à la personne publique. [...] Fini la paperasserie, les frais de photocopies et de reliure, fini les queues à la poste ou les déplacements pour remettre l’offre, tout se fait à partir d’un simple ordinateur connecté à internet […]

  

       Sommaire de l'ouvrage "La dématérialisation des échanges" :
              (cliquez sur le chapitre de votre choix pour en consulter quelques extraits)

   Préface par M. Alain Risson et M. Daniel Martin

   Introduction - Une petite histoire de la dématérialisation
         Du rêve d'un monde meilleur à la réalité
         Du télégraphe à internet
         Des premiers calculs à l'ordinateur

   Les "fausses bonnes idées" dans un monde de "gourous" de l'informatique
         Le rêve du bureau "sans papier"
         Le pouvoir des "sachants" dans l'informatique
         Les théoris du "tout dématérialiser"
         Quelques applications du "tout dématérialiser"

   Dématérialisons ...
         Dématérialisons les échanges avec l'extérieur
         Dématérialisons les échanges avec l'administration
         Dématérialisons l'argent et les valeurs financières
         Dématérialisons le travail

   ... sans aller trop loin (une mise en oeuvre réaliste)
         La confiance, clé de voute de la dématérialisation
         La dématérialisation et le "savoir retrouver"
         L'utilisation de services sur internet
         Les risques liés à la dématérialisation

   Utilisons la dématérialisation au quotidien
         Quelques services de dématérialisation
         Présentation de quelques outils de dématérialisation
         Exemples de mise en oeuvre de solutions de dématérialisation
         Les marchés publics, un exemple de dématérialisation privé/public


Bon de commande de "La dématérialisation des échanges"


               Accueil  |  Précédent  |  Contact  
           2001 - 2017    Gilles de Chezelles