Développement des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) ...
 
Généraliste de l'entreprise
Domaines de compétence
Personnalité
Centres d'intérêts

Coach et Mentor
Management
Project manager
Négociateur
Formateur
Expert NTIC
Inventeur

Communication
Marketing
Technique - Ingénierie
Industrialisation
Informatique
Auteur - Rédacteur
AMOA

Pilote automobile
Paris Dakar 1987
Journaliste d'un jour
Un privé chez les pro
Et plus encore ...

Me contacter
Mentions légales

  La dématérialisation des échanges, auteur Gilles de Chezelles
      
Les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) ont ouvert la voie aux échanges dématérialisés tant dans le secteur privé que dans le secteur public ou même pour les particuliers,
      
C'est pour donner un éclairage simple et accessible à tous que L'éditeur Hermes Science Publishing (Editions Lavoisier) m'a confié le soin de réaliser un ouvrage de vulgarisation traitant de la transformation digitale et la dématérialsation.
      
Commercialisé depuis 2006, vous avez la possibilité d'en consulter quelques extraits en cliquant ici.
      
Par ailleurs, la plaquette de présentation de cet ouvrage sur la digitalisation, vous pouvez la consulter en cliquant ici.

Cet ouvrage analyse l'évolution de la dématérialisation des échanges, processus accéléré par le développement de l'électronique, de l'informatique, des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) et en particulier d'internet. Il étudie ainsi tous les domaines concernés par cette dématérialisation, devenue aujourd'hui inéductable.
      
Il présente les avantages et les risques du processus de la dématérialisation des échanges, de la transition numérique, de la numérisation de l'économie, de la digitalisation, de l’industrie 4.0, du tournant numérique, du big data ou du cloud afin que chacun puisse en bénéficier et éviter tout écueil.
      
Un journaliste a écrit à son sujet : "Ce livre étudie tous les domaines concernés par cette dématérialisation. Il s'intéresse aux applications développées et utilisées dans le monde professionnel du secteur privé comme du secteur public et auprès des particuliers. C'est un ouvrage de référence et sa vulgarisation le destine à tout public".

En voici un extrait ... :
      
      
[…] Depuis que l'homme est homme, il met en ouvre des solutions matérielles et intellectuelles pour améliorer son mode de vie, son mode de communication et son mode de déplacement. C'est ainsi que, de siècles en siècles, d'expériences en échecs, de tentatives en réussites, il a mis au point des techniques, des savoirs-faire et des systèmes qui, petit à petit, sont devenus plus sophistiqués, puis plus abstraits.
C'est alors que le virtuel a commencé à faire parti du quotidien de l'homme. Par étapes successives, il l'a structuré jusqu'à ouvrir la voie à la dématérialisation telle que nous la connaissons aujourd'hui. […]
      
[…] Dans l'usage courant, le mot virtuel s'emploie souvent pour signifier la pure et simple absence de matière. La réalité supposant, 'a contrario' une existence matérielle, une présence tangible. […]
      
[…] Avec l'arrive d'Internet, le virtuel prend une nouvelle dimension en recouvrant de plus en plus d'espaces de notre vie quotidienne, qu'elle soit professionnelle ou personnelle.
Mais tout cela ne doit pas nous faire oublier l'essentiel, en effet, si l'absence de confiance peut être le moteur d'une révolution comme on a pu le voir de nombreuses fois dans l'histoire, toute révolution ne peut survivre durablement que si la confiance existe. […]
      
[…] La dématérialisation consiste à substituer à un produit physique existant, un produit n'ayant aucune existence physique ou un service. Ainsi, par exemple, la dématérialisation des documents consiste à les faire circuler, les adresser, les échanger et à les stocker sans utiliser le moindre support matériel autre que des équipements informatiques.
La conséquence principale de la dématérialisation, dans un secteur donné, est qu'elle entraξne, à terme, la réduction significative, voire même la disparition, de la production, de la demande et de l'utilisation des produits ou matériels physiques à laquelle elle se substitue. […]
      
[…] Dans le même temps, et par conséquence directe, elle réduit considérablement la dépendance des utilisateurs finaux aux produits physiques.[…]

Sommaire de l'ouvrage
(cliquez sur le titre du chapitre que vous souhaitez consulter)


Préface par M. Alain Risson
         et M. Daniel Martin

Introduction - Une petite histoire de la dématérialisation
   Du rêve d'un monde meilleur à la réalité
   Du télégraphe à internet
   Des premiers calculs à l'ordinateur

Les "fausses bonnes idées"
      Le rêve du bureau "sans papier"
      Le pouvoir des "sachants" dans l'informatique
      Les théoris du "tout dématérialiser"
      Quelques applications du "tout dématérialiser"

Dématérialisons ...
      Dématérialisons les échanges avec l'extérieur
      Dématérialiser les échanges avec l'administration
      Dématérialisons l'argent et les valeurs financières
      Dématérialisons le travail

   ... sans aller trop loin (une mise en oeuvre réaliste)
      La confiance, clé de voute de la dématérialisation
      La dématérialisation et le "savoir retrouver"
      L'utilisation de services sur internet
      Les risques liés à la dématérialisation

    Utilisons la dématérialisation au quotidien
      Quelques services de dématérialisation
      Présentation de quelques outils
      Exemples de mise en oeuvre de solutions
      Les marchés publics, un exemple privé/public

"Alors qu'internet est de plus en plus présent dans notre vie quotidienne, un ouvrage de référence sur la 'dématérialisation' accessible à tous est enfin disponible en librairie."

  

Si vous êtes journaliste, n'hésitez pas à contacter le service de presse de l'éditeur :
Ana ARS - 14 rue de Provigny - 94236 Cachan Cedex
Tél. : 01.47.40.67.63 - Mail : ars@lavoisier.fr


Bon de commande de "La dématérialisation des échanges"


               Accueil  |  Précédent  |  Contact  
           © 2001 - 2018    Gilles de Chezelles