L'auteur
  |  Ses articles  |  Ses ouvrages  | 
 Le contacter                                                                                                 
Pour en finir avec le cauchemar du spam
Les courriers électroniques non sollicités (les spams) sont devenus un véritable fléau dans le monde internet.
Les principaux chiffres ont de quoi donner le vertige,
  C’est, avant tout, un courrier électronique qui porte sur des offres, des promotions ou des sollicitations commerciales et, surtout, qui ne doit pas avoir été sollicité par son destinataire.   utilisent et qui sont dénommés « PC zombis ».

Pour vous en prémunir, plusieurs solutions sont à votre disposition et nous nous proposons ici de vous en présenter une, très facile à mettre en œuvre, en français et gratuite dans le cadre d’une utilisation personnelle.

Cette application, dénommée « SPAMfighter », est un outil spécialement adaptée aux logiciels de messagerie Outlook et Outlook Express qui vous permettra de filtrer, automatiquement et de façon assez efficace, aussi bien le spam que le phishing.
Les technologies utilisées par « SPAMfighter » utilisent toutes les armes connues et ne repose pas sur le seul usage d’un logiciel.
Il fait également appel à l'analyse de l'enveloppe, l'analyse du trafic, la surveillance proactive, l'analyse morphologique, l'analyse statistique heuristique et d'autres techniques plus spécifiques et plus sophistiquées encore.

Qu’ils viennent de Séoul, de Sao Paulo, de Pékin ou tout simplement de votre quartier, les spams sont en train de surcharger les échanges sur internet, risquant à terme de nous faire perdre un certain nombre des avantages que ce média nous apporte.
en effet selon plusieurs études, alors que l’on compte aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs de messagerie "... Qu’ils viennent de Séoul, de Sao Paulo, de Pékin ou tout simplement de votre ville, le spam est en train de surcharger les échanges sur internet, risquant à terme de nous faire perdre un certain nombre des avantages que ce média nous apporte ..."
 
électronique et que le volume moyen des échanges est d’environ deux cents milliards de message par jour. Globalement, on considère que le spam représente plus de la moitié du volume des échanges sur internet.
Par ailleurs, un peu plus de trois messages sur quatre sont du spam …
Bien qu’impressionnants et inquiétants, chacun d’entre nous peut constater, au quotidien, que ces chiffres sont, hélas, assez réalistes.

Avant tout, mettons-nous d’accord sur la définition que l’on donne aux courriers électroniques non sollicités (les spams).
Un courrier électronique est considéré comme un spam s’il rempli toutes les conditions qui suivent.
  Mais cela ne suffit pas, en effet, il faut également qu’il soit envoyé de façon automatique à un très grand nombre de destinataires.

Bien sûr, certains vous diront que tout cela n’est qu’un épiphénomène dû à la jeunesse d’internet et que le spam va finalement disparaître faute d’efficacité. Hélas, tous les indicateurs indiquent le contraire et, si la France a longtemps été plus protégée que les pays anglo-saxon, il n’en est plus de même aujourd’hui.
De plus, et cela n’est pas rassurant du tout, on constate une constante augmentation des envois de spam à partir de « PC zombies ».
Ainsi on chiffrerait à près d’un tiers les courriers électroniques non désirés envoyés, à l’insu des utilisateurs, par des ordinateurs que des hackers

 
 
Pour accéder au site de SPAMfighter, cliquez ici

Plus d'informations à votre disposition :
Vous recherchez des projets innovantes, de nouvelles idées, des nouveaux types de services, de nouveaux concepts commerciaux, ... >> en savoir plus